Accueil > NOTRE ASSOCIATION > Presse > 2013 - La Revue Francophone de Gériatrie et de Gérontologie

2013 - La Revue Francophone de Gériatrie et de Gérontologie

mercredi 11 décembre 2013, par Emilie TROMEUR.

DE LA COMMUNICATION GRÂCE À LA VOIX

version courte

Article écrit par Émilie TROMEUR, musicothérapeute au sein de notre association.

Résumé : L’appauvrissement des capacités de communication verbale est une spécificité de la population accueillie en Unité Spécifique Alzheimer ; le langage verbal se limite rapidement à quelques mots isolés qui ne forment pas forcément une phrase et s’avère donc difficilement compréhensible par autrui. Le travail de la voix s’est imposé comme une évidence auprès de ce public et dans ce cadre puisque, bien souvent, l’expression vocale est proposée spontanément par les patients accueillis.
Une prise en charge est à l’origine de cette recherche clinique, celle de Monsieur Paul. Il semblerait que l’improvisation vocale ait rapidement amené à un développement de la communication non verbale. De plus, sous l’impulsion de ce monsieur, ce travail a été repris au quotidien avec les membres de l’équipe soignante. Lors de huit mois de recherche clinique, j’ai développé ce travail au sein de deux autres prises en charge : celles de Mesdames Aimée et Auguste. Au regard des résultats, il semblerait que l’improvisation vocale facilite les échanges (verbaux ou non verbaux).

Mots-clés : unité spécifique, démence de type Alzheimer, communication non verbale, musicothérapie, communication sonore, prise en charge individuelle, voix chantée

Source : Revue "La Revue Francophone de Gériatrie et de Gérontologie"

2 Messages

Répondre à cet article