Accueil > ACTUALITÉS > Octobre 2018 - 24ème journée scientifique de l’AFM

Octobre 2018 - 24ème journée scientifique de l’AFM

mardi 5 juin 2018, par Emilie TROMEUR.

Inscription et résonances de la musicothérapie dans les institutions

Les établissements de soins, d’accompagnement, les lieux d’accueil, les lieux d’hébergement, l’Education Nationale, etc. ont de plus en plus souvent recours à la musicothérapie. Les possibilités de la communication à travers le son et la musique sont maintenant perçues plus clairement par toutes les structures s’adressant à des personnes ou des regroupements de personnes en difficultés, que ce soit dans un but pédagogique, relationnel ou thérapeutique. En effet, dans un cadre élaboré rigoureusement, le langage sonore et musical, quel que soit son niveau d’élaboration ou d’organisation, peut venir relayer une parole empêchée s’il est proposé à la personne en souffrance par un musicothérapeute confirmé.
Cependant, du côté du musicothérapeute, introduire la musicothérapie dans une institution soignante ou éducative n’est pas neutre. Celui-ci devra faire face à de nombreuses difficultés en rapport avec la nature de son statut professionnel, son intégration, tant dans le cadre administratif de l’établissement que dans celui des relations hiérarchiques au sein des équipes pluridisciplinaires. De plus, l’histoire de l’institution, son mythe fondateur, ne manquent pas d’interférer aussi avec la possibilité même de l’inscription d’une telle expérience dans le vécu groupal du lieu.
On le voit, plusieurs niveaux de difficultés sont concentrés autour de la construction de l’activité et de son exercice par le musicothérapeute. Comment notre discipline est-elle reçue et comment s’accorde-t-elle avec les différents corps professionnels ? Comment résonne-t-elle dans les fantasmes des uns et des autres, à l’instar de ce qui se donne à entendre dans les groupes de patients en séances ? Quelle inscription attendre d’un lien qui se créerait entre tous à partir d’un médium plus ou moins éphémère dont on ne sait pas a priori ce qu’il va donner à entendre et à écouter ?
Nous proposons, dans le cadre de réflexion de cette journée, par le partage d’expériences multiples, de situer l’assise et l’inscription professionnelle des musicothérapeutes au sein des équipes ainsi que l’apport essentiel de la musicothérapie et de ses résonances dans les institutions.